Dentaire

Traitement du secteur antérieur : dent ou implant ? | E-learning

Professeur Serge Armand - Formation e-learning traitement secteur antérieur
Formation dpc classe virtuelle à distance

Formation
e-learning

Horaires de la formation dpc

7 heures
de formation

Formation indemnisée
DPC

Certificat
DPC

RETARDER L’ÉCHÉANCE DES IMPLANTS : « La prothèse pour sauver les dents »

Nous assistons depuis plusieurs années à la « titanisation » des traitements prothétiques ne prenant pas en compte la notion de gradient thérapeutique basée sur le principe de conservation des dents naturelles le plus longtemps possible. Les parodontopathies, les récessions, les malpositions ne peuvent constituer des indications systématiques d’extraction. Le traitement du secteur antérieur, notamment les traitements prothétiques sur implants, sont souvent moins satisfaisants que sur dents naturelles.

Les prothèses fixées sur le secteur antérieur doivent répondre à un triple objectif :

• un impératif fonctionnel,
• un impératif d’intégration biologique,
• un impératif de résultat esthétique basé sur la topographie des tissus mous et notamment la présence des papilles.

Existe-t-il des solutions thérapeutiques permettant de répondre à ce triple challenge ?

En fait le résultat recherché ne peut s’appuyer sur une méthodologie unique mais sur un choix thérapeutique spécifique de chaque cas clinique à traiter.

Dent ou implant ? La bonne prise de décision est le résultat de la prise en compte d’un certain nombre de paramètres et notamment l’espace biologique et les profils d’émergence qui sont différents sur les dents naturelles et sur les implants.

Rejoignez le Professeur Serge Armand dans cette formation e-learning, à suivre ou vous voulez et à votre rythme sur votre ordinateur, votre tablette ou votre smartphone.


Pr Serge Armand

  • Prise de conscience qu’il faut être parodontologiste avant d’être implantologiste.
  • Démontrer la supériorité de la dent naturelle sur l’implant en tant que support prothétique en prothèse fixée.
  • Décrire et justifier toutes les traitements alternatifs à adopter avant l’implantologie.
  • Apports et modalités des traitements implantaires en fin de gradient thérapeutique.

Le programme de cette séance s’attachera à présenter tous les critères décisionnels et les différents protocoles permettant de faire le bon choix en conservant les dents pour obtenir les quatre objectifs essentiels des traitements prothétiques du secteur antérieur à savoir :

  • présence de gencive kératinisée
  • alignement des collets
  • conservation des convexités alvéolaires
  • présence des papilles.
Chirurgiens-dentistes
  • Chirurgie dentaire

Numéro d’action DPC : 92622100067

Nous sommes impatients de faire votre connaissance. À très vite !

Publié par admin_nes dans Formations, Formations dentaires

Prise en charge de la douleur dentaire | E-learning

Dr Nathan Moreau - Expert formation DPC elearning douleur dentaire dermatologie buccale
Formation dpc classe virtuelle à distance

Formation
e-learning

Horaires de la formation dpc

7 heures
de formation

Formation indemnisée
DPC

Certificat formation DPC

Certificat
DPC

Douleur dentaire : données épidémiologiques

Parmi toutes les localisations de douleurs possibles au niveau du visage (douleurs orofaciales), la zone des dents est le lieu de douleur le plus fréquent.

C’est d’ailleurs aussi le motif principal de consultation en cabinet dentaire. Historiquement, c’est la demande de traitement des douleurs dentaires qui a conduit à l’émergence de la dentisterie comme spécialité médicale à part entière.

Une publication du Lancet de 2015 estime par exemple à 223 millions le nombre de cas de douleurs dentaires dues à des caries dentaires sur une seule année, dans le monde.

Les différents types de douleur dentaire :

Douleur dentaire aiguë

Il s’agit souvent d’un signe d’alerte d’un problème aigu sous-jacent. Elle est très invalidante de par son intensité et nécessite un traitement rapide.

Douleur dentaire chronique

Elle peut parfois résulter d’une véritable maladie neurologique, dont le diagnostic est difficile à poser. Souvent moins intense qu’une douleur aiguë, elle n’en reste pas moins invalidante de par sa persistance. Le diagnostic tout comme la prise en charge des douleurs oro-faciales chroniques est souvent délicat.

Rejoignez le Docteur Nathan Moreau, Maitre de Conférences des Universités – Praticien Hospitalier en Médecine et Chirurgie orale, dans cette formation e-learning dédiée à la prise en charge de la douleur au cabinet dentaire, à suivre ou vous voulez et à votre rythme sur votre ordinateur, votre tablette ou votre smartphone.


Docteur Nathan Moreau - Odontologie chirugie-dentaire

Dr Nathan Moreau

  • Reconnaître et prendre en charge les urgences bucco-dentaires douloureuses en rationalisant sa stratégie antalgique ;
  • Diagnostiquer et prendre en charge les principaux diagnostics différentiels d’odontalgies non odontogènes ;
  • Diagnostiquer et prendre en charge les principaux diagnostics différentiels de douleurs post-extractionnelles ;
  • Diagnostiquer et prendre en charge les douleurs neuropathiques post-implantaires.
  • Partie 1 : Démarche diagnostique face à un patient douloureux
  • Partie 2 : Diagnostic et prise en charge des urgences bucco-dentaires douloureuses
  • Partie 3 : Diagnostic différentiel des odontalgies non odontogènes
  • Partie 4 : Prise en charge des douleurs post-extractionnelles et des douleurs neuropathiques post-implantaires
Chirurgiens-dentistes :
  • Chirurgie dentaire
  • Chirurgie dentaire (spécialiste Orthopédie Dento-Faciale)
  • Chirurgie dentiste spécialisé en chirurgie orale
  • Chirurgie dentiste spécialisé en médecine bucco-dentaire

Numéro d’action DPC : 92622100053

Pourquoi suivre une formation Prise en charge douleur dentaire ?

Voici les différents savoir-faire qu’il sera possible d’acquérir ou d’optimiser en suivant cette formation.

La formation dresse un rappel des principaux outils diagnostics et thérapeutiques pour les urgences bucco-dentaires dont le principal symptôme est la douleur.

La majorité des odontalgies sont d’origine odontogène. Elles sont alors dues à un excès de nociception par stimulation de nocicepteurs de l’organe dentaire. Elles sont donc généralement en lien avec une carie, une fêlure ou une fracture.

Les odontalgies non odontogènes sont dues à des douleurs référées (dites aussi projetées) ou neuropathiques.

Il est important de connaître l’origine la plus précise possible d’une douleur dentaire non odontogène. Cela permet d’éviter :

  • l’utilisation de traitements inadaptés ;
  • la perte de chance face à une pathologie systémique (tumeurs malignes, pathologies cérébro-vasculaires, etc.) ;
  • l’errance thérapeutique qui altère la qualité de vie du patient.

La formation ciblera précisément les douleurs neuropathiques et celles survenant après des extractions dentaires. Moins fréquentes que les douleurs aiguës en lien direct avec une mauvaise hygiène bucco-dentaire, elles restent tout de même présentes dans l’activité de la dentisterie libérale comme hospitalière.

Conformément aux recommandations nationales et internationales, la prise en charge antalgique en dentisterie ne doit pas reposer seulement sur des traitements médicamenteux. La formation aborde les alternatives non médicamenteuses efficaces pour la gestion de la douleur. Ainsi que la manière d’aborder avec les patients la gestion de la douleur et la prévention des récidives.

Comment suivre la formation Prise en charge douleur dentaire ?

La formation a lieu en e-learning. Cela signifie que vous n’avez pas besoin de vous rendre sur un lieu particulier de formation. Vous avez simplement besoin d’un appareil connecté à internet en wifi , 4G ou même 3G : tablette, smartphone ou ordinateur.

La formation dure 7 heures. Vous pouvez bien sûr la suivre à votre rythme. Vous pouvez passer plus rapidement les parties sur lesquelles vous êtes plus à l’aise, comme la prise en charge de la douleur buccodentaire aiguë. Et vous attarder plus longuement sur les parties plus complexes au regard de vos connaissances actuelles et des problématiques rencontrées.

La méthode la plus directe pour vous inscrire est de remplir le formulaire d’inscription directement en ligne, accessible via la page de formation. Vous pouvez si vous préférez vous inscrire également par téléphone au 01 88 33 95 28.

La formation Prise en charge douleur dentaire est agrémentée DPC. Vous recevrez ainsi une indemnisation, sans démarche particulière à effectuer. Vous n’avez pas à avancer les frais d’inscription, qui sont intégralement pris en charge.

Nous sommes impatients de faire votre connaissance. À très vite !

Découvrez les autres formations à venir :

Publié par admin_nes dans Formations, Formations dentaires

Initiation à la dermatologie buccale | E-learning

Dr Nathan Moreau - Expert formation DPC elearning douleur dentaire dermatologie buccale
Formation dpc classe virtuelle à distance

Formation
e-learning

Horaires de la formation dpc

7 heures
de formation

Formation indemnisée
DPC

Certificat formation DPC

Certificat
DPC

Dermatologie buccale : pourquoi s’y former en tant que chirurgien dentiste ?

Les pathologies de la muqueuse buccale sont assez fréquentes. Elles touchent selon les estimations de 2,5 à 61,6 % de la population générale. Potentiellement, environ 1 patient sur 2 accueilli par les chirurgiens-dentistes peut de fait en être atteint.

Le dentiste est donc l’un des professionnels de santé les plus à même de les détecter. Il peut ainsi poser un diagnostic et établir un traitement, ou renvoyer vers un autre professionnel de santé qualifié. Cela est d’autant plus facile s’il a bénéficié d’une formation en dermatologie buccale.

Rejoignez le Docteur Nathan Moreau, Maitre de Conférences des Universités – Praticien Hospitalier en Médecine et Chirurgie orale, dans cette formation e-learning dédiée à la dermatologie buccale en omnipratique, à suivre ou vous voulez et à votre rythme sur votre ordinateur, votre tablette ou votre smartphone.

Numéro d’action DPC : 92622100050


Docteur Nathan Moreau - Odontologie chirugie-dentaire

Dr Nathan Moreau

  • Reconnaître et prendre en charge les situations cliniques les plus fréquentes en dermatologie buccale ;
  • Reconnaître les signes de gravité d’une pathologie oro-faciale et/ou systémique grave et adresser le patient en conséquence dans le service le plus adapté ;
  • Reconnaître une anomalie inexpliquée de la muqueuse buccale et collaborer à sa prise en charge avec le spécialiste adéquat.
  • Partie 1 : Démarche diagnostique en dermatologie buccale
  • Partie 2 : Variantes anatomiques et situations cliniques fréquentes
  • Partie 3 : Situations à risque en dermatologie buccale
  • Partie 4 : Collaborations pluridisciplinaires en dermatologie buccale
Chirurgiens-dentistes :
  • Chirurgie dentaire
  • Chirurgie dentaire (spécialiste Orthopédie Dento-Faciale)
  • Chirurgie dentiste spécialisé en chirurgie orale
  • Chirurgie dentiste spécialisé en médecine bucco-dentaire
01/08/2021 > 30/09/2021 (session 3) 01/09/2021 > 31/10/2021 (session 4) 01/10/2021 > 30/11/2021 (session 5) 01/11/2021 > 31/12/2021 (session 6)

Dermatologue buccal : quelles pathologies les plus fréquemment rencontrées ?

On distingue les pathologies des muqueuses de la bouche selon le type de lésion élémentaire. Il existe 7 lésions principales :

  • kératosiques ;
  • pigmentaires ;
  • nodulaires (fréquentes, pas forcément cancéreuses) ;
  • à forme pseudo-membraneuse (candidoses) ;
  • érosives et à ulcérations (les aphtes en font partie) ;
  • vésiculeuses ;
  • bulbeuses.

D’autres formes de lésions sont plus anecdotiques. Elles se présentent sous forme de cicatrice, de fissure, d’érythème, d’atrophie ou encore de végétation.

Le type de lésion ne permet pas de déterminer l’étiologie, qui peut être d’origine infectieuse, physico-chimique, inflammatoire, tumorale ou congénitale. Les pathologies de la muqueuse buccale les plus fréquentes sont :

  • le lichen plan ;
  • la leucoplasie ;
  • le carcinome.

Pourquoi suivre une formation dermatologie buccale ?

Le diagnostic, la prise en charge ou le renvoi vers des spécialistes compétents des maladies de la sphère buccale fait partie des compétences des chirurgiens-dentistes.

Les personnes consultant dans le secteur hospitalier pour des douleurs buccales le font souvent tardivement, à un stade déjà évolutif de pathologies malignes ou inflammatoires. La détection par les dentistes de signes d’un éventuel cancer buccal peut permettre d’éviter un retard diagnostique et une perte de chance.

Les cancers buccaux sont d’ailleurs fréquents : ils représentent 30 % des cancers ORL.

L’examen endo-buccal se réalise sous éclairage avec l’aide d’un miroir. Il faut déplier toutes les muqueuses en faisant tirer la langue. Il est un des outils diagnostiques d’un problème dermatologique buccal. Il est important d’avoir en tête les différentes anomalies possibles pour les détecter efficacement.

Au cours de soins en dentisterie, il peut être fréquent d’observer des lésions buccales sans forcément savoir les diagnostiquer. Être formé à leur détection et leur prise en charge permettra d’informer ou de ré-orienter les patients de manière éclairée.

En quoi consiste la formation NES sur les lésions buccale ?

La formation sur la dermatologie buccale permettra de :

  • reconnaître et prendre en charge les lésions buccales les plus fréquemment rencontrées en dentisterie ;
  • reconnaître les signes de gravité d’une pathologie oro-faciale ou systémique pour orienter le patient vers un praticien ou service adapté.

Elle a été conçue sur la base du constat suivant : les chirurgiens-dentistes en activité peuvent se sentir peu formés au cours de leur cursus initial sur ces pathologies particulières, bien qu’elles soient rencontrées au quotidien. Il s’agit donc de s’y former dans le cadre d’une formation continue rapide, efficace et pragmatique.

Comment suivre la formation en dermatologie buccale ?

La formation est réalisée en e-learning et dure 7 heures. Vous pouvez donc la suivre d’où vous le souhaitez, avec une simple connexion à internet. Elle est prise en charge et indemnisée dans le cadre du DPC.

Pour vous inscrire, vous pouvez simplement cliquer sur le bouton « Je m’inscris » et remplir le formulaire. L’organisme de formation s’occupe ensuite de toutes les démarches pour que vous puissiez effectuer et valider votre formation en toute sérénité.

Nous sommes impatients de faire votre connaissance. À très vite !

Découvrez les autres formations à venir :

Publié par admin_nes dans Formations, Formations dentaires

AFGSU

Dates formations dpc

Une fois
par mois

Lieu de formation DPC

Formation
présentielle

Emplacement de formation DPC

Paris
A définir

Horaires de la formation dpc

21 heures
de formation

500€ (Prise en charge
OPCO-EP/FIF-PL)

Formation limitée à 12 participants | Possibilité de planification de sessions privatisées pour une structure souhaitant former au moins 10 personnes

Introduite en 2006 par le Ministère de la Santé, l’AFGSU (« Attestation de Formation aux Gestes et aux Soins d’Urgence ») s’adresse aux professionnels médicaux et paramédicaux exerçant au sein d’établissements de santé ainsi qu’à certaines catégories de libéraux.

Être titulaire du niveau 2 de cette attestation est obligatoire pour les :

  • Les chirurgien-dentistes, médecins et pharmaciens.
  • Les paramédicaux (Assistant.e.s dentaires, AS, AP, IDE, IADE, IBODE, PUER)
  • Les étudiants médecins/pharmaciens/chirurgien dentistes.
  • Les étudiants sages-femmes (depuis 2013)

Valable 4 ans, cette attestation doit ensuite être renouvelée au cours d’une formation AFGSU spécifique.

Mais au-delà de cette obligation légale, le professionnel de santé, quelle que soit sa profession ou sa spécialité doit être en mesure de porter assistance à une personne en état de détresse médicale. Que ce soit à l’intérieur de votre cabinet (que faire si votre patient est victime d’un infarctus au cours des soins ?) ou en dehors (une personne fait un malaise devant votre cabinet), c’est de vous que l’on attendra les premiers gestes.

Cette formation AFGSU sera l’occasion d’apprendre ou de réapprendre les gestes qui sauvent !

L’intérêt pour les dentistes et assistants dentaires

Plusieurs dentistes ont déjà dû par le passé faire face à des arrêts cardiaques chez leur patient installé sur leur fauteuil dentaire. C’est notamment pour cela que les chirurgiens-dentistes tout comme les assistants-dentaires font partie des professions qui doivent réglementairement obtenir l’AFGSU.

Le but de l’AFGSU destinée à ces professionnels est de traiter des situations d’urgence les plus rencontrées en cabinet dentaire. Il s’agira de savoir y faire face avec le matériel habituellement à disposition sur place.

La finalité est double.

  • Rassurer le praticien dentaire sur sa capacité à faire face à une urgence médicale.
  • Améliorer la prise en charge des urgences absolues et relatives qui surviennent en cabinet dentaire.

Formation de 21 heures, réparties sur 3 jours.

  • Samedi 5, dimanche 6 et lundi 7 juin
  • Vendredi 2, samedi 3 et dimanche 4 juillet
  • Vendredi 16, samedi 17 et dimanche 18 juillet
  • Samedi 18, dimanche 19 et lundi 20 septembre
  • Samedi 9, dimanche 10 et lundi 11 octobre
  • Vendredi 12, samedi 13 et dimanche 14 novembre
  • Samedi 4, dimanche 5 et lundi 6 décembre

Monsieur Philippe Teixeira, formateur certifié

Les frais d’inscription sont de 500€ TTC les 3 jours avec possibilité de remboursement intégral par le FIF-PL (libéraux) ou OPCO EP (salariés).

Les sessions actuellement proposées s’adressent en priorité aux :

  • Chirurgiens-dentistes
  • Assistantes dentaires

Des sessions peuvent être organisées à la demande pour les autres professions concernées.

  • Médecins,
  • Chirurgiens dentistes,
  • Sages-femmes,
  • Pharmaciens,
  • Préparateurs en pharmacie,
  • Infirmiers et infirmières,
  • Masseurs kinésithérapeutes et pédicures podologues,
  • Ergothérapeutes et psychomotriciens,
  • Orthophonistes et orthoptistes,
  • Manipulateurs d’électroradiologie médicale,
  • Audioprothésistes, opticiens lunetiers, prothésistes et orthésistes,
  • Diététiciens,
  • Aides-soignants,
  • Auxiliaires de puériculture,
  • Ambulanciers,
  • Assistants dentaires…

La formation aux gestes et soins d’urgences s’effectue uniquement en présentiel. Les nouvelles dates proposées par notre organisme de formation AFGSU sont ajoutées sur cette page de présentation de la formation. Voici les différentes modalités d’inscription :

Le nombre de participants par session est bien sûr limité pour que chaque personne puisse activement être mise en situation. Une attestation de participation vous sera délivrée.

Pourquoi participer à une formation AFGSU niveau 2 ?

Être plus à l’aise avec la gestion des risques collectifs

En cas de plan blanc, de plans sanitaires ou encore de plans de secours, les professionnels de santé ont des missions particulières. Celles-ci dépendent du métier exercé. La formation AFGSU permet de revenir sur le rôle de chacun dans ces situations.

Savoir prendre en charge efficacement et rapidement des urgences vitales

En premier lieu, la formation vise à enseigner la façon d’identifier un arrêt cardiaque. La réalisation d’une réanimation cardio-pulmonaire à l’aide d’un chariot d’urgence est également transmise. Les professionnels de santé reverront également comment surveiller les constantes et paramètres vitaux à l’aide de matériel non invasif.

Connaître les attitudes à adopter face aux principales urgences

Des situations d’urgence moins absolues et moins fréquentes seront également abordées au cours de la formation comme, par exemple, faire face à un accouchement inopiné ; savoir enlever un casque de moto intégral ; utiliser du matériel d’immobilisation en cas de traumatisme ; adopter les bons gestes en cas de brûlure.

Répondre à vos obligations professionnelles

L’arrêté du 30 décembre 2014 rend obligatoire l’obtention d’une attestation de formation aux gestes et soins d’urgence de niveau 2 pour tous les professionnels de santé. Une actualisation est nécessaire régulièrement puisque sa durée de validité est de 4 ans seulement.

Quels avantages à la suivre par notre organisme de formation ?

Notre formateur est une personne issue du terrain. Il connaît les problématiques différentes que peuvent rencontrer chaque professionnel de santé. Il adapte la formation en conséquence.

La formation AFGSU niveau 2 est vraiment tournée vers la pratique. Pour impliquer chaque apprenant, chaque séquence pédagogique est dynamique. La participation de tous et toutes est sollicitée avec finesse.

Les locaux tout comme le matériel à disposition laissent une large place aux démonstrations, mises en situation et simulations. A tour de rôle, chaque participant seul ou en duo devra résoudre une situation d’urgence similaire à celle qu’il peut rencontrer dans son exercice professionnel ou sa vie personnelle. Il devra alors effectuer les premiers secours et les gestes d’urgence.

Le programme de formation est conforme aux recommandations des institutions savantes françaises et internationales. Les gestes d’urgence enseignés sont donc potentiellement mis à jour et modifiés régulièrement.

Nous sommes impatients de faire votre connaissance. À très vite !

Découvrez les autres formations à venir :

Publié par admin_nes dans Formations, Formations dentaires