Formation DPC chirurgiens dentistes cône beam radioprotection
Experts formation DPC Cône Beam certifiante LAKQ027
Dates formations dpc

19h30 – 23h

Lieu de formation DPC

Zoom

Horaires de la formation dpc

7 heures
de formation

Formation indemnisée
DPC

Certificat formation DPC

Certificat
DPC

Investir dans un Cône Beam est une idée séduisante : plus performant que la radiographie conventionnelle et moins irradiant que le scanner, cet outil permet une approche diagnostique idéale pour certains types de traitement dentaire.

Pour certains, cette technique a tout simplement révolutionné la pratique de la médecine dentaire !

Deux écueils cependant :
1) L’obtention d’une certification est nécessaire pour pouvoir coter cet acte
2) La formation initiale ne permet pas au praticien fraîchement thèsé de pouvoir interpréter avec certitude les images !

C’est pour surmonter ces deux obstacles que nous vous proposons, une fois par mois, une formation DPC cône beam validante. Cerise sur le gâteau, cette formation est habilitée DPC et donc indemnisable !

Télécharger le programme

  • Mardi 9 & mardi 16 mars – 19h30 à 23h
  • Samedi 3 & samedi 10 avril – 13h30 à 17h00
  • Mardi 11 & mardi 18 mai – 19h30 à 23h
  • Mardi 8 & jeudi 11 juin – 19h30 à 23h
  • Mardi 22 & vendredi 25 juin – 19h30 à 23h
  • Samedi 25/09 & samedi 02/10 – 13h30 à 17h00
  • Mardi 19 & jeudi 21 octobre – 19h30 à 23h00
  • Mardi 16 & jeudi 18 novembre – 19h30 à 23h00
  • Mardi 7 & mardi 14 décembre – 19h30 à 23h00
  • Connaître les aspects théoriques de la prescription d’un examen cône beam
  • Savoir interpréter un examen cône beam
  • Connaître les aspects théoriques de la réalisation d’un examen cône beam
  • Connaître les aspects pratiques de la réalisation d’un examen cône beam

Le programme de formation complet est disponible en téléchargement sur cette page. Il suit notamment les recommandations de la Haute autorité de santé consacrées à la CBCT, ainsi que sur des synthèses de la littérature et des études cliniques plus récentes.

  • Connaître les aspects théoriques de la prescription d’un examen cône beam.
  • Savoir interpréter un examen cône beam.
  • Connaître les aspects théoriques de la réalisation d’un examen cône beam.
  • Connaître les aspects pratiques de la réalisation d’un examen cône beam.
Chirurgiens-dentistes :
  • Chirurgie dentaire
  • Chirurgie dentaire (spécialiste Orthopédie Dento-Faciale)
  • Chirurgie dentiste spécialisé en chirurgie orale
  • Chirurgie dentiste spécialisé en médecine bucco-dentaire

Numéro d’action DPC : 92622100029

Pourquoi et comment opter pour la formation cone beam validante

La formation cone beam est souvent plébiscitée par les dentistes. En effet, elle permet de pouvoir pratiquer et coter cet acte dans les cabinets dentaires. En plus bien sûr d’aider le professionnel de chirurgie dentaire à mieux cerner quand il est pertinent d’y recourir, et comment bien interpréter les images.

Formation cone beam validante, CBCT dentaire… la même chose ?

Un petit point de terminologie s’impose avant tout. En effet, il existe de multiples manières de nommer les examens et formations en cone beam. Tous ces termes anglophones et francophones renvoient cependant à la même chose :

Cone beam ou cône beam | Imagerie volumétrique par faisceau conique | Tomographie volumique à faisceau conique | Cone Beam Computed Tomography (CBCT) | CBCT dentaire.

Ils désignent tous cette technique permettant de produire une radiographie numérisée, entre la radio panoramique dentaire et le scanner.

Pourquoi suivre une formation cone beam validante ?

Il y au moins 3 raisons qui incitent les chirurgiens-dentistes à se former au CBCT :

Pouvoir pratiquer et coter l’examen CBCT

Le cone beam fait partie des actes présents dans la liste des actes et prestations pris en charge par l’assurance-maladie. Il ouvre donc droit à un remboursement par la sécurité sociale et les complémentaires santé.

Cependant, pour le coter, le dentiste doit avoir suivi une formation cone beam validante. Il doit également disposer d’une attestation de formation délivrée par l’organisme de formation. Elle peut lui être demandée en cas de contrôle. C’est également la Commission européenne qui exige une formation validante en cone beam.

Mieux savoir quand recourir au cone beam

Les 2 principaux avantages du CBCT sont les suivant :

  • il provoque moins d’irradiation que le scanner (mais plus que la radio panoramique) ;
  • il est plus performant que la radiologie conventionnelle pour les diagnostiques.

Ces deux caractéristiques font qu’il est pertinent dans l’exercice quotidien du dentiste. Il est cependant peu souvent pratiqué en première intention.

Une formation en cone beam permet donc d’avoir un algorithme décisionnel en tête pour savoir quand pratiquer cet examen.

Améliorer sa capacité à interpréter les images

La formation initiale en dentisterie est dense. Il est nécessaire de passer un temps plus conséquent et spécifique sur des exemples d’imagerie par cone beam. La formation continue permet ainsi d’éviter les erreurs d’interprétations des images. Ces derniers pouvant conduire à la pratique d’actes ou de suivi dentaires non optimaux dans le traitement ou la prévention des pathologies dentaires.

Nous sommes impatients de faire votre connaissance. À très vite !

Découvrez les autres formations à venir :