Les organismes de formation DPC… et vous !

Chaque jour, de nombreux organismes de formation DPC peu scrupuleux vous assurent détenir une solution miracle, capable de vous apprendre à soigner tous les maux.

Chez NES Formation ce type d’organisme a le don de nous contrarier fortement…😣

Pourquoi ? Deux raisons simples :

  • Leurs méthodes commerciales douteuses, voire agressives
  • La proposition de formation de faible qualité

Avant tout, revenons un peu en arrière ! Le Développement Professionnel Continu sert au départ une noble cause : permettre aux professionnels de santé de se former tout au long de leur carrière, sans frais, afin de mettre à leur disposition des connaissances constamment actualisées et, in fine, de mieux prendre en charge leurs patients.

Afin de pouvoir permettre aux professionnels de santé de satisfaire à cette obligation, l’État finance et indemnise les formations suivies, le tout étant supervisé par l’Agence nationale du DPC. Rien que de très louable nous direz-vous ! Oui mais…

Parmi les 2500 organismes de formation DPC habilités par cette Agence, un petit nombre a choisi de profiter de ce mécanisme au lieu de VOUS en faire profiter. C’est à ce moment que sont nées les pratiques qui conduisent aujourd’hui à la colère d’un nombre grandissant de professionnels de santé : appels intempestifs et répétés, pressions de tous ordres, voire, dans certains cas, mensonges éhontés ou arnaques pures et simples (il suffit de taper sur Google « arnaque au DPC » pour se rendre compte de l’étendue du problème… 😨).

Concernant ces pratiques commerciales, permettez-nous de vous relater une anecdote édifiante…

La semaine dernière, nous avons reçu un courriel incendiaire d’un nouveau client inscrit à une formation continue en e-learning.

Dans son message, ce confrère nous expliquait qu’il n’avait pas l’intention de finir sa formation et que celle-ci n’était pas du tout sa priorité pour cause de 5ᵉ vague épidémique.

Si nous sommes bien conscients des difficultés rencontrées par tous les professionnels de santé au cours des derniers mois, nous avons été surpris de sa véhémence. D’autant que cette colère se cristallisait sur un point en particulier et qui nous a paru pour le moins anodin : le rappel de la date de fin de sa formation.

En effet, chaque souscription à l’une de nos formations déclenche l’envoi d’un courriel automatique ayant pour but de :

  1. Détailler le contenu et les étapes de la formation,
  2. Fixer le cadre de notre partenariat,
  3. Et définir la date de début et de fin de la formation.

C’est donc ce dernier point qui l’a poussé à nous écrire. Selon lui, il s’agissait ni plus ni moins d’une vente forcée, et notre mail était uniquement destiné à l’obliger à finir sa formation dans des délais qui lui paraissaient déraisonnables au vu de la situation, pour que puissions « toucher au plus vite notre chèque ». Nous étions d’autant plus surpris que notre intention était simplement de fixer un cadre temporel.

De notre point de vue, se lancer dans une formation, c’est exactement la même démarche que commencer un beau projet. Et qui dit projet, dit “opération ponctuelle avec un début et une fin.” 😅

Dans un projet, quel qu’il soit, “se fixer une date de fin, nous rend plus efficace.” (thèse développée par Cyril Northcote Parkinson en 1955 dans un article de la revue “The Economist”, mettant en évidence un paradoxe bien connu : “plus on a le temps pour réaliser une tâche, plus cette tâche prend du temps…”).

Heureusement, Vanessa, notre collaboratrice en charge du “customer success”, a pu s’entretenir de vive voix avec ce confrère. En creusant un peu, elle a compris qu’il avait précédemment vécu une expérience malheureuse avec un organisme de formation DPC.

Nous avons finalement opté pour une prolongation de la durée de sa formation et effectué les actions administratives et le malentendu s’est dissipé.

Cependant, nous avons retenu deux leçons de cette mésaventure.

La première, c’est que nombre de professionnels de santé ont eu à faire à des organismes aux méthodes commerciales douteuses. Ces organismes de formation DPC ont ainsi réussi à jeter le discrédit sur l’ensemble du secteur, poussant les professionnel.le.s de santé à s’en méfier comme de la peste. C’était le cas de ce confrère, qui a vu dans notre mail une pression au lieu d’une simple information. Sa réaction en dit long…

La seconde, c’est que, face à ces pratiques, certains professionnels de santé ont fini par déconsidérer l’ensemble de la profession et à les traiter en conséquence. Et nous les comprenons ! Après tout, pourquoi respecter un secteur qui semble ne voir en vous qu’une simple tirelire ?

Nous comprenons cette attitude même si, pour un organisme comme le nôtre, soucieux de redorer le blason de la formation DPC et de rester à l’écart de ces pratiques commerciales agressives, ce n’est pas forcément facile à accepter.

Mais souvenons-nous que ce n’est pas parce qu’un garagiste n’a pas été réglo, que tous les garagistes sont des arnaqueurs !

Il en va de même pour les organismes de formation DPC.

Et cela nous amène à la question de la qualité des formations proposées.

Chez NES Formation nous mettons tout notre cœur et toute notre énergie pour mettre au point des formations de haute qualité, en ligne avec le cahier des charges intransigeant de l’Agence nationale du DPC et surtout capable de répondre à VOS besoins.

L’équipe pédagogique met le plus grand soin pour sélectionner nos intervenants pour leur expertise et leur pédagogie.

Toute l’équipe de NES Formation a ainsi à cœur de vous permettre de retirer de vos formations une ou plusieurs clés originales et efficaces, afin que vous soyez équipés pour passer à l’action dès votre retour au cabinet !

C’est même précisément dans ce contexte du « tout et n’importe quoi » cité plus haut qu’est né NES Formation ! En effet, avant de se lancer dans cette aventure, Harry, cofondateur de NES Formation, était (et est toujours !) médecin vasculaire… libéral. Une cible de choix pour les organismes malhonnêtes. Il a connu, comme vous, les appels incessants, les consignes de filtrage données à sa secrétaire, les formations décevantes… Et il a su qu’il pouvait faire mieux, parce qu’il estime que vous, professionnels de santé, avez mieux à faire que d’éviter les arnaques.

Nous sommes convaincus que cette confraternité garantit non seulement une démarche éthique irréprochable, mais qu’elle permet aussi de respecter vos contraintes, vos aspirations, quelle que soit votre spécialité, votre mode d’exercice.

Notre mission est simple : vous aider à entretenir et enrichir vos connaissances grâce à des formations de haute qualité.

Nous sommes animés par la sensation grisante de l’effet « caisse de résonance » : lorsque nous aidons un.e professionnel.le de santé à enrichir ses connaissances, nous impactons finalement l’ensemble de ses patients.

Pour mettre en pratique cette ambition, nous avons mis au point un grands nombres de bonnes pratiques. Mais cela fera l’objet d’un prochain post 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.