Mission humanitaire médecin : 3 conseils pour bien choisir

Vous faites partie des centaines de médecins qui cherchent chaque mois par internet des informations sur les missions et organismes humanitaires ? Dans cet article, nous répondons aux questions que vous vous posez sûrement sur :

  • comment trouver un bon organisme humanitaire ;
  • les points d’attention à avoir avant de partir en mission ;
  • les éventuelles spécificités si vous êtes médecin généraliste, étudiant ou interne en médecine ;
  • le salaire d’un médecin en mission humanitaire.

Pourquoi une mission humanitaire médicale ?

Quelles sont les principales motivations des médecins qui souhaitent faire de l’humanitaire ? Le premier motif exprimé peut être une préoccupation altruiste : aider, faire du bien aux autres, particulièrement à celles et ceux les plus délaissés.

D’autres facteurs motivent aussi à se lancer dans l’humanitaire. Par exemple, les étudiants en médecine sont plus portés par le désir d’apprendre de nouvelles choses qu’ils ne pouraient pas forcément découvrir en France (source).

Les organismes humanitaires proposant des missions aux médecins

Vous avez plusieurs moyens de trouver des missions (rémunérées ou non), ou des organismes qui embauchent des médecins pour du plus long terme :

  • consultez les offres d’emploi des sites habituels (Linkedin, Indeed, Pole-emploi, Emploisoignant, Jooble). Éviter par contre les sites d’intérim, peu propices à ce type de mission. Cherchez des offres avec le mot clé “humanitaire” ;
  • tapez des mots clés tels que “mission humanitaire médecin”, “emploi humanitaire médecin”, “recrutement humanitaire médecin” sur votre moteur de recherche préféré ;
  • vous rendre directement sur des sites d’organismes humanitaires connus pour proposer des missions ou postes rémunérés pour les médecins. Et plus précisément sur les pages consacrées au recrutement, aux carrières. Par exemple :

Vous êtes étudiant en médecine ou médecin généraliste ? Normalement, chercher une mission de médecin sans rien spécifier de plus vous permettra de trouver des missions convenant pour vous.

Il existe aussi des organismes humanitaires beaucoup plus intimistes, crées souvent par des médecins. Vous en entendrez parlé alors plutôt par le bouche à oreille, ou dans la presse spécialisée à destination des médecins.

Comment choisir le bon organisme humanitaire pour sa mission de médecin ?

Si vous suivez nos conseils, vous verrez qu’il y a finalement une offre assez importante de missions ou postes humanitaires pour les médecins. Dès lors, comment choisir ?

Quels critères prendre en compte ?

Voici quelques critères qui remporteront peut-être votre adhésion pour vous aider dans votre choix :

  • nature de la mission : qu’allez-vous faire concrètement ? Soins d’urgence, télésoin, coordination, éducation… ? Auprès de quelle population ? Dans quelles conditions matérielles ?
  • Localisation de la mission : certaines missions se déroulent depuis la France. D’ailleurs, il est parfois plus efficient d’aider depuis la France que de se rendre sur le terrain. Mais pour certaines personnes au contraire, bouger est une condition indispensable pour s’épanouir dans l’humanitaire ;
  • rémunération : êtes-vous nourri, logé, en plus d’un salaire ? Quels avantages aurez-vous ?Peu importe que votre mission soit du bénévolat, du volontariat ou du salariat : regarder exactement le cadre de la mission, car derrière ces termes on met parfois des choses très différentes.
  • Apprentissage, réseau : cette mission vous permettra-t-elle de développer de nouvelles compétences ? De créer un bon réseau professionnel ?
  • Pertinence de la mission sur le plan humanitaire/humaniste. Sans doute qu’une de vos préoccupations en vous engageant dans l’humanitaire est de vous rendre utile. De ne pas participer au “social washing”. C’est en tout cas la motivation principale identifiée dans la littérature consacrée aux motivations à faire de l’humanitaire.

Quel est l’impact social, environnemental, de l’organisme dans lequel vous vous engagez ? C’est un point crucial, que nous allons développer plus amplement.

Comment évaluer l’efficacité d’un organisme humanitaire ?

Il existe plusieurs associations internationales et équipes de recherche dont le but est justement d’étudier l’efficacité des organismes humanitaires. Une des plus connues d’entre-elles est GiveWell. Un organisme extrêmement transparent sur ses méthodes d’évaluation.

Vous pouvez taper dans le moteur de recherche de GiveWell (en anglais) le nom de l’organisme que vous convoitez. Vous verrez ainsi s’il a fait l’office d’une évaluation. MSF fait par exemple l’objet d’une évaluation par GiveWell.

Selon les critères retenus par GiveWeel, MSF :

  • est très transparente par rapport à beaucoup d’autres ONG, mais ce n’est pas non plus l’ONG la plus transparente ;
  • c’est une ONG très pertinente pour les situations de secours en cas de catastrophe. D’autres ONG sont à privilégier pour d’autres type de missions.

(Source)

Les organismes humanitaires les plus efficaces du monde

À ce jour, 9 organismes humanitaires se démarquent nettement par rapport à tous les autres. Certains embauchent d’ailleurs régulièrement des médecins, pour des missions ponctuelles ou des postes de longue durée. Ce ne sont cependant pas des organismes francophones.

Voici la liste de ces 9 organismes (dans l’ordre d’efficacité) :

  1. Malaria Consortium.
  2. Against Malaria Foundation.
  3. Hellen Keller International.
  4. New incentives.
  5. Evidence Action.
  6. SCI Foundation.
  7. Sightsavers.
  8. The END Fund.
  9. GiveDirectly

Quel est le salaire d’un médecin en mission humanitaire ?

Le salaire d’un médecin dans l’humanitaire va bien sûr dépendre de nombreux paramètres. Certains organismes ont des conventions similaires à celles que l’on peut trouver dans des établissements de santé privés associatifs, comme la Croix Rouge. Les grilles de salaire seront donc pour certains postes similaires à ce qu’on peut trouver dans le salariat médical plus conventionnel : aux alentours de 45 k/ an pour un médecin généraliste (source).

Il faut aussi prendre en compte dans le calcul de vos futurs revenus les éventuels avantages en nature dont vous bénéficierez (logement, défraiements transport, nourriture, blanchisserie, etc.).

Vous aimerez aussi :

  1. RCP médicale : trouver celle qui convient le mieux
  2. Financement formation médicale en France : ses modalités
  3. Formation DPC médecins : ce que NES Formation vous propose

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.