L’Agence nationale du Développement Professionnel Continu (ANDPC) est une des principales institutions françaises organisant et encadrant la formation continue de toutes les professions de santé. Voici quelques informations générales utiles à connaître sur son histoire, ses rôles, son fonctionnement.

Le contexte et l’histoire de l’Agence Nationale du Développement Professionnel Continu

Auparavant, l’ANDPC s’appelait Organisme gestionnaire du DPC (OGDPC). Un décret a modifié le code de la santé publique en février 2016, et a donc transformé l’OGDPC en ANDPC. Bien sûr, il ne s’agissait pas que d’un changement de nom.

Le système de gestion de la formation continue des professionnels de santé a été profondément modifié à cette occasion.

Les chiffres clés de l’ANDPC

Chaque année, l’ANDPC publie des statistiques et dresse un bilan de ses actions. Ceci nous permet d’apprendre par exemple qu’en 2020 :

  • il y avait 2553 organismes agrées par l’ANDPC, contre 2428 en 2019 ;
  • 11 481 actions DPC étaient proposées par l’ensemble de ces organismes ;
  • 397 487 professionnels de santé avaient ouvert un compte personnel sur le site de l’Agence DPC ;
  • 146 677 professionnels de santé (toute profession de santé confondue) s’étaient inscrits à au moins une session de formation DPC sur l’année.

Les chiffres pour l’année 2021 seront probablement publiés à la fin de l’hiver 2021-2022.

Les rôles de l’ANDPC

Les rôles de l’ANDPC sont fixés dans le Code de la santé publique. Les voici présentés succinctement :

  • évaluer les organismes et structures de formation ;
  • garantir la qualité scientifique et pédagogique des actions et programmes de DPC proposés ;
  • mesurer l’impact du DPC sur l’amélioration et l’efficience du dispositif ;
  • promouvoir dispositif de DPC (informer les professionnels de santé, les organismes et les employeurs) ;
  • participer au financement des actions de DPC pour les professionnels de santé pouvant être pris en charge par l’Agence.

Il est très rare cependant que l’Agence contacte individuellement et directement des professionnels de santé.

Le fonctionnement de l’ANDPC

Plusieurs dizaines de personnes travaillent au quotidien au sein de l’ANDPC. Il existe plusieurs services :

  • la direction ;
  • la communication ;
  • les systèmes d’information ;
  • les relations avec les usagers ;
  • les affaires juridiques ;
  • les ressources humaines ;
  • la comptabilité ;
  • le contrôle de la qualité ;
  • etc.

Aucune permanence physique pour les professionnels de santé n’est assurée par l’ANDPC. Vous pouvez vous rendre dans les bureaux de l’Agence uniquement sur rendez-vous, au Kremlin Bicêtre.

Quand entrer en contact avec l’ANDPC en tant que professionnel de santé ?

Voici les 3 situations les plus fréquentes où vous devrez directement entrer en contact avec l’Agence Nationale du Développement Professionnel Continu en tant que soignant(e).

Pour s’inscrire à certaines formations continues

Pour finaliser votre processus d’inscription à une formation DPC, vous devrez obligatoirement accéder au site de l’ANDPC. Normalement, vous serez bien guidé par l’organisme par lequel vous souscrivez.

Pour consulter le catalogue exhaustif des formations DPC

NES Formation fait parti des organismes de formation continue qui proposent des formations agréées par l’ANDPC. Il existe plusieurs milliers d’organismes de ce type en France. L’ANDPC propose sur son site internet un catalogue en ligne qui recense toutes les formations proposées, triées par profession.

Pour connaître ses crédits de formation DPC encore disponibles pour l’année en cours

Chaque année, entre 14 et 21 heures de formation continue sont prises en charge par l’ANDPC pour chaque professionnel de santé libéral. Consultez le site internet de l’ANDPC et accédez à votre compte personnel pour savoir s’il vous reste des heures finançables pour l’année en cours.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.